mercredi 4 février 2009

Nes*tlé

Je trouve ça beau, moi

Allons-y pour les critiques : qui commence ?

4 commentaires:

vg a dit…

si critique = negative, je ne vois pas ce qu'on pourrait dire.
Mais je trouve que cette histoire prouve que le nerf de la guerre primera toujours, et qu'il faut absolument en tenir compte au lieu d'espérer que nous changerons nos habitudes sans rien y gagner personnellement.

Dodinette a dit…

ce n'est pas seulement d'argent qu'il est question mais AUSSI de volonté POLITIQUE.
oui l'argent fait avancer bien des choses, mais trop souvent dans le mauvais sens. il faut que les décideurs soient convaincus d'aller de l'avant dans cette direction.
c'est pourquoi je crois fermement qu'il n'est plus temps aujourd'hui de dire aux gentils citoyens de recycler, trier, composter chez eux. il faut OBLIGER LES INDUSTRIELS à s'y mettre, et pour ça... ça passera par des incitatifs fiscaux, ou plutôt des amendes salées, je crois que c'est plus efficace.

quant à la critique... oui tout ça c'est très beau. malheureusement il y a toujours un con pour dire que passer au bio c'est "un recul de 30 ans dans nos pratiques".

BEN OUI C'EST UN RECUL DANS LES PRATIQUES !! FAUT VOIR LA QUALITÉ DE L'EAU IL Y A 200 ANS AUSSI, SI ÇA SE TROUVE IL FAUDRAIT PROMOUVOIR UN RECUL DE 200 ANS !!

(c'était la minute Don Quichotte)

Bea a dit…

Moi je suis assez d'accord avec Dodinette. C'est bien beau de sensibiliser les particuliers, mais tant que les "gros" ne feront rien, nous on ne pourra rien faire. Eviter de prendre la voiture, OK. Mais dîtes aux riches d'arrêter leur périples inutiles à borde leurs yacht. J'avais entendu un chiffre effarant (que je n'ai pas retenu) du genre : 100km parcourus en yacht = toute la consommation d'une voiture en 1 an. (grosso modo)
Hier ils ont passé une fiction sur F*2, nous imaginant en 2075 avec tous les dérèglements climatiques qui nous attendent, de plus en plus de catastrophes (ouragans, inondations, tempêtes, désert qui avance, pluies.....) Un truc alarmant !! Evidemment il y avait de grandes phrases qui puent " Si nous changeons nos habitudes maintenant, nous pouvons faire reculer tous ces phénomènes", "L'homme par sa surconsommation a tout détruit".... Brefle, une fois fini tu éteins ton téléviseur, et tu te dis "Ok, j'veux bien, mais dîtes moi comment on fait. Qu'est-ce que je peux faire ?"
Rien. Et tu vas te coucher.
En conclusion, nous on peut rien faire tant que derrière il n'y a pas de réelles volontés politiques de TOUT changer. Je peux continuer à porter mes piles usagées dans la bonne boîte et prendre le métro chaque matin. Mais je ne vois pas comment je peux devenir exemplaire écologiquement tant l'état ne prend pas les bonnes décisions vis-à-vis de toutes les infrastructures et des grands industriels.

C'était ma minute Dona QuicheLorraine

Anonyme a dit…

Je savais que cela te plairait. :)






Sylvain