jeudi 9 août 2007

Montreal, mon velo et moi

1ere chose á savoir : Montréal est une ville bruyante.
Tres.
Voir peut-être plus qu'a Paris, car les camions y font deux fois plus de bruit.


2eme chose a savoir : si le vélo n'y est pas roi, nous avons quand même pas mal d'espace a nous, respecté par les automobilistes.
Assez confortable.



Bref 4 heures de vélo, pas épuisantes si ce n'est pour les oreilles.




Toutefois...


3eme chose qu'un européen doit savoir : ne JAMAIS aller s'aventurer sur le grand pont qui traverse le Saint Laurent, desservant par la même occasion deux iles en sont milieu.

JAMAIS.

Même si vu depuis la terre ferme s'est top glamour sous le bô ciel bleu.

Votre pauvre serviteuse a voulu faire la maligne et y est allée franco; 30 mètres plus loin elle s'est aperçu que

c'est haut,
terriblement haut,

que ça tremble,
effroyablement,

que les vélos ont un couloir réserve de 1m de large
avec d'un coté,
á 50 cm, des 44 tonnes passant á 50 m/h, avec le bruit livré en sus,
et de l'autre,
une simple grille au-travers de laquelle rien ne se voit mieux que le vide, le grand vide,

et que par dessus tout :
c'est tres, tres, tres long.




J'ai du demander a un sympathique autochtone s'il voulait bien que je roule derrière lui...
"T'as la trouille ?", qu'i m'dit, avec un air étonné.
"Ben...ouais", que j'dis.

2 commentaires:

lilousse a dit…

ouais, j'aurais sans doute pas fait la fière non plus... quoique, c'était le moment où jamais d'appliquer la leçon numéro 1 quand on apprend à faire du vélo, alors même qu'on a encore les petites roues sur le côté :

REGARDE DROIT DEVANT ET CONCENTRE TOI SUR LA ROUTE

Dodinette a dit…

ou comme dirait l'âne de Shrek :
"Don't look down... don't look down... don't look down...
...
...
huh??
I'M LOOKING DOOOOWN!!!"

(j'en reviens pas que le mec t'ait demandé ça n'empêche, quel mufle)