mercredi 6 février 2008

La puissance olfactive (EN IMAGE!!! à voir en gros plan)

Bonjour les amis,

aujourd'hui je vous emmène faire un tour dans l'arrière-pays, où, aujourd'hui, nous avons visité toute la journée durant, diverses usines.

J'en retiens particulièrement deux.
Je vous mettrai les photos très prochainement, là je n'ai pas le matériel, mais je tiens à vous écrire tout de suite parce que j'en ai encore plein les narines.

Alors forcément vous vous dites que j'ai visité des machins avec du déchet tout partout, puisque je dis que ça pue.

Nullement.


L'avantage du déchet, voyez-vous, c'est que s'il pue, son odeur ne s'accroche pas aux vêtements...et là y a comme un espace qui s'est formé autour de moi dans la salle informatique de la fac...pour vous donner une idée du ...truc, quoi.


Mais je commence mal.

Prenons la première entreprise dont je souhaitais vous parler.
Celle-ci est un bonheur : l'usine Cointreau. Ca fleure l'orange, c'est un délice. Ils utilisent des alambics en cuivre et ont installés des vitres colorées au plafond, je ne vous dit pas l'ambiance dans la salle de production : un rêve pour les sens.
Visite de Cointreau donc, avec dégustation d'un cocktail en prime.



les distilleurs des zestes d'orange
ambiance



Seconde entreprise : une...(mon dieu, oserai-je ?)...une tannerie.
Et là au moment où je vous parle, j'empeste la charogne, au point où je me demande comment je vais me faire accueillir par ma coloc' !! Dans les vêtements, les sous-vêtements (j'ai vérifié), les cheveux, ... bouârk !!

Le principe : on receptionne des peaux brutes, congelées :




Celles-ci, n'est-ce-pas, arrivent tout droit des States : bien moins cheres, transport compris, que celles des vaches du champ d'à-coté...

Puis on les balance en vrac dans des foulons avec tout plein de produits :



Ca ressort comme ça après 3-4 jours :



Ce qui reste dans le foulon, est un bouillon infâme qui ressemble à ...



C'est des tendons liquéfiés, de la graisse, de l'huile, de l'eau, des poils dissolus, etc... On peut en faire de l'huile, de la colle, ... Ce que vous voyez sur la photo est l'équivalent de 2 jours de production...




Maintenant : quelques chiffres


1000 peaux traitées par jour
80€ la peau non traitée (avec poils, graisse, etc... : sortant de l'abattoir)
1000 m3 d'eau utilisés et traités par jour
3 bennes de 20 m3 chacune remplies des boues de station d'épuration en 2 jours
1 benne de 20 m3 remplie de graisse/chaire/poil/... par jour

une scie circulaire servant à tailler les peaux dans le sens de l'épaisseur, changée tous les 15 jours
des équipements qui ont moins de 6 mois, et qu'on dirait qu'ils ont 50 ans
à cause de l'air ambiant (pH dans les foulons = 12)
(les foulons c'est des énormes tonneaux où on laisse les peaux macérer dans différents trucs comme de la chaux, de la crème épilatoire, et d'autres produits. Un pH = 12 ça attaque ! le maximum étant 14)

1 gigaWatt consommé par an
1 million d'euros de frais de fonctionnement par an

ça explique que le cuir soit si cher





Quelques trucs :

un bon cuir est un cuir marqué "fleur de cuir", ou "fleur véritable", ou quelque chose avec "fleur" (c'est une partie de la peau : le derme, en langage de tanneur)

ce qu'on nous vend comme cuir de chamois, c'est de la chèvre

votre canapé en cuir brillant, on a injecté dessus et dedans du polyuréthane

du "cuir de buffle" c'est de la vache

votre sac Vuit*ton est fabriqué avec la partie du cuir situé au niveau ...des fesses de la vache (le reste de la peau est jeté...bravo)

Mado*nna est arrivée chez Her*mès un 25 décembre et a voulu acheter 2 sacs de crocodile roses. Et ben les ouvriers de l'usine d'Her*mès ont travaillé un 25 décembre jusqu'à 20h pour lui faire ses foutus sacs et qu'elle puisse repartir avec aux States.






et maintenant ?


je vais prendre un bain




PS : depuis hier y a plus de chauffage chez moi.
Il va etre chouette ce bain, je le sens

9 commentaires:

Dodinette a dit…

c'est en lisant ça que je me dis que mouais, la Place des Tanneurs à Marrakech, c'était ptêt pas si nécessaire finalement. ça me console un peu de ne pas l'avoir vue...
merci pour ce compte-rendu fort... olfactif disons.
je préfère mon nouveaumöb' ^_^

L'Elu a dit…

et ben dis donc... ca fait peur tes gigawaat et tes millions d'euro et tout et tout.je savais pas que cette industrie generait autant de d'energie et d'argent.C'est dingue.
vive brigi*tte bard*dot

Moukmouk a dit…

Je ne comprends pas qu'on puisse faire de la tannerie en France... Ici toutes les usines ( très grosses productions il y à 15 ans) ont été délocalisées surtout en Argentine. Ça doit être "vachement" subventionné.

pierre a dit…

haaaa, moukmouk et son cheval de batailles les Subventions...

je ne sais pas ce qu'il en est exactement pour cette tannerie, mais en général tout le secteur primaire en France est très très subventionné. comme j'imagine qu'une tannerie est à la limite entre les secteurs primaire et secondaire, elle doit profiter des subventions du premier, et des éventuelles aides au second... surtout vu "la conjoncture actuelle" comme on dit n'est-ce pas...

Dodinette a dit…

heuuu le commentaire précédent en fait c'est moua hein ;)

zizule a dit…

cette fameuse tannerie concentre en fait les activités les plus polluantes du tannage : les premieres étapes. Elle travaille pour plusieurs clients qui eux affinent le cuir selon leurs activés.
Cette tannerie est branchée sur sa propre station d'épuration des eaux dimenssionnée pour 75 000 habitants.

La délocalisation des activités polluantes dans les pays du sud...moukmouk, tu ne devrais même pas oser m'en parler.

Moukmouk a dit…

Oui la délocalisation de la pollution, d'autant plus que ce ne sont pas eux qui pourront s'acheter les vestes de cuir qui coutent une fortune même ici.

Je vais faire du cuir avec la peau de ces salauds de délocalisateurs.

Anonyme a dit…

Pour la bain rafraichissant, ajoute des glaçons pour te frictionner le dos ... :)

Syl

melchior a dit…

Et euh, les crocodiles roses, on les nourrit de crevettes, comme les flamants ?