vendredi 21 mars 2008

Ca faisait longtemps (sans cécédille)

voilà voilà
huhu

mais bon bref : affrontons l'adversité avec bravoure

je met cette maxime à l'honneur, surtout depuis hier où mon collaborateur s'est barré de la réunion en claquant la porte
héhéhé

et aussi depuis que la femme de ménage de notre pavillon a la ferme intention de passer mon ordinateur au chiffon imbibé de produit à vitre dès qu'elle pointe le bout dévastateur de son aspirateur dans notre bureau

dès qu'on la voit par la fenêtre, on planque tout, elle sème la terreur dans le sillon de son balai, c'est la bérézina dans nos cerveaux surmenés, l'angoisse dans nos entrailles, le besoin d'une massue se fait cruellement sentir


mais la bravoure bat le rappel également tout les matins où il me faut affronter la redondante vision de ces flaques d'eau, toujours les mêmes, toujours aux mêmes endroits, mais de plus en plus larges. Je finirai, je vous l'assure, par pouvoir aller de la gare au bureau en fermant les yeux, sans tomber dans aucune flaque.
Après ? il me faudra trouver un autre défi.

J'attends vos propositions, en vous demandant de me pardonner pour mon long silence de ces derniers jours.


Ah et puis aussi, on attend le 3e arrière-petit neveu depuis ce WE, alors vous comprenez... l'émotion, le silence, tout cela est lié.

2 commentaires:

lilousse a dit…

en même temps, si les flaques s'élargissent de jours en jours, ne ferme pas trop les yeux, tu finirais par tomber dedans quand-même...

les défis, c'est vachement bien pour se motiver la vie. je propose que le prochain soit de nettoyer toi-même ton bureau pour voir la tête de la femme de ménage quand elle rentrera. haha

Dodinette a dit…

ce que tu arriveras à faire surtout, c'est d'aller de la maison au bureau *sans mettre les pieds au sec*

autant y aller en planche à voile quoi.

tiens, le voilà ton défi ^_