vendredi 6 avril 2007

différenciation

comment différencier un géographe d'un ingénieur ?

je vous le demande, parce qu'avec tout ce que je lis sur la meilleure manière de recycler des bagnoles, on peut se poser des questions...

je m'explique

et pour cela : lançons un exemple

Posons que pour aller de A à B (100 km) en voiture il faille une heure.
Question : combien de temps à pied ??


Réponse du géographe :

"Ben...c'est quoi la vitesse de marche ? 3 km/h non? ben donc 100/3=33 heures = plus d'un jour...disons deux gros jours en comptant les dodo et arrêts pipi.
Mais dis donc : y aurait pas un raccourci ? des jolis coins où s'arrêter, visiter ?"


Pas faux.


Réponse de l'ingénieur :

"Voyons : on va lancer une étude prospective par un stagiaire, qu'on appellerai étude de faisabilité. Et puis il faudrai prendre en compte le matériel : chaussures, availability of water (oui : l'ingenieur parle en anglais), ...
+ le temps qu'il fait, les frottements sur la chaussée, l'usure des articulations, l'optimisation des temps de repos, les taxes douanières, ..."


...

humphfff


pour vous donner une idée dans quoi je nage

1 commentaire:

lilousse a dit…

ça me rappelle madame balland quand on partait en voyage et qui s'extasiait devant tous les paysages, mais chez elle le côté géographe était poussé au point de nous faire subir l'exégèse du moindre caillou !! dieu merci tu n'en es pas (encore) à là...
cela dit, ne bascule pas du côté obscur des ingénieurs, ils se compliquent sérieusement l'existence ces gens-là !!!