jeudi 30 octobre 2008

Zizule a la douane

Zizule part de HK. Finit HK. Au revoir HK ! Adieu les 28 degres au reveil !

Il etait temps, parce que depuis que Zizule mange a la chinoise, les moustiques commencent a l`apprecier. Et celle qui la premiere semaine du sejour se vantait de ne pas souffrir des piqures, se retrouve avec des mollets saignes a blanc.

Il faut ajouter que les moustiques d`ici, en plus de ne pas aimer ce qui ne sent pas assez le chinois, sont assez cons et indiscrets pour faire sentir a l`etre aime l`exact moment de la piqure. Et celle-ci, au lieu de se resorber poliment apres quelques heures, vire au bleu, jaune et vert apres une semaine... Je n`vous dit pas l`effet !

(Bizarres, ces moustiques : ils n`aiment que le jaune mais tendent sur le vert...)



Enfin bref, apres cette constructive disgression, passons au coeur du sujet.


15h de vol plus tard, Zizule arrive a l`escale de NYC.
Et qui dit NYC dit douane, empreinte digitale, photo, interrogatoire serre, 2 bagage checking point.
Rien de surprenant me direz-vous.
Et c`est ce que je me suis dit aussi.

Alors, pour ajouter un peu de piquant Zizule s`est mis en tete de se choper une migraine ophtalmique a 1 heure de l`atterrissage.

Revenons sur les faits.

A l`entree de l`avion je me suis rejouie de constater que l`airlines mettait a disposition de ses passagers des ecrans individuels. Ce qui pour moi voulait dire : plus besoin de tendre le coup et de basculer la tete en arriere pour lire les sous-titres en coreen, et large choix de films.

C`est donc bien calee entre 2 obeses...pardon, 2 etats-uniens, que Zizule entame confiante ses 15h de vol.
Apres 2h30, elle se rend compte qu`en fait de large choix, elle peut choisir entre :
4 chaines chinoises
2 chaines de dessins animes
3 chaines de films made in USA particulierement debiles (une vague histoire de chien volant, une obscure histoire d`emancipation feminine de l`upper class NYC, et une sombre connerie d`emancipation masculine dans le base ball)

le tout en boucle pendant 15 h...donc.


Je vous avouerai que les 3 dernieres ont ete particulierement eprouvantes...

Surtout quand la migraine est arrivee, a cause d`un flash dans l`ecran du voisin.




C`est donc dans un etat mi-vaseux mi-crispe que Zizule se presente a la douane USA.

"Skiwinèr", qu`y m`dit.

"Rhumph ?", reponds-je les yeux fermes.

"Other green formular, not good, refaites the queue avec the good formular", qu`y m`repete.

Precotionneusement, j`entre-ouvre les yeux pour aller chercher the good formular (evidemment celui distribue dans l`avion wasn`t the good one) et je remarque que la queue elle va jusqu`au fond of the hall.


Apres avoir vole son stylo a un espagnol affable je double tout le monde avec des grumph et les yeux fermes. Re-arrivee a la douane, je me fais doubler par 5 chaises roulantes.
Sentant une haine internationale derriere moi, je ne bronche pas et commence a me balancer pour faire tourner la douleur derriere l`autre globe oculaire.

Re "Skiwinèr".
Les yeux toujours fermes je reponds a ses questions (y m`ont demande mon adresse en Chine !!!) puis, je ne sais comment, parviens au hall pour recuperer mon sac.

2 check points later, je re-enregistre le sus-dit bagage, les doigts dans le nez...non, les yeux fermes, et me met en route pour le terminal A, ou la femme de menage me dit que mon avion m`attend.
2 minutes de navette plus tard, le terminal A me dit que ben non c`est le B.
2 minutes de navette plus tard, le terminal B me dit que ben non c`est le A.
2 minutes de navette plus tard, le terminal A me dit que ben non c`est le B.
2 minutes de navette plus tard, le terminal B me dit que ben non c`est le A.

...

Un oeil entre-ouvert, je m`approche au radar d`un flic, un gros, celui que je distingue le mieux.

Et la, je dois avouer qu`apres la Chine, ce fut un tel soulagement de le voir prendre les choses en main, traverser TOUT le terminal en ma flouesque compagnie pour aller interroger la moitie des employes et finalement trouver la solution : il faut retourner au hall A/B, enfin l`autre quoi.

(Il faut dire qu`en Chine, demander un renseignement et obtenir le bon releve de l`exploit. Si on ne se fait pas d`office rembarer, on obtient la mauvais information, voir une information sans aucun rapport avec la question : dire n`importe quoi mais ne surtout pas avouer qu`on ne sait pas, et puis zut enfin : demerden sie sich!)


Arrivee a un 3e check point, canadien cette fois, avec une machine qui te souffle de l`air dessus pour verifier si tu ne transporte pas de poussieres !!! (a ce qu`ils m`ont dit).

Encore 1h d`avion au soleil couchant et arrivee a destination. La migraine est partie. Tout va bien.

Sauf...

Sauf que personne n`est venu m`attendre a l`aeroport...

...


parce que je m`etais trompee dans mes calculs de decalage horaire et j`avais annonce mon arrivee pour le lendemain.

Erk Erk.

Apres encore 1h30 de bus et metro (Decouverte du jour : le Canada n`aime pas les visa francaises, pas moyen de tirer de l`argent et de payer la navette express. Les quelques HK$ me payent donc le bus.) par -5 degres (rappelons que 25h plus tot il en faisait 30), c`est donc 27 heures apres mon reveil que je me suis couchee, ...enfin, echouee serait le terme exact.

3 commentaires:

Beatrice a dit…

La reine des plan foireux n'a pas manqué à son devoir ! Te retrouverais-je demain ?
L'Elu

Bon y a pas à dire c'est tout toi !
N'empêche ça pas du être facile tous les jours. C'est qu'on fait pas des métiers faciles ma p'tite dame !
Bea

Anonyme a dit…

:D

I like this one !

Syl

Dodinette a dit…

ah oui, j'adore
surtout le policier "gros, celui que je vois le mieux"

:D

merci d'avoir été là soeurette, c'était drôlement koule. et en plus la prochaine fois que tu viendras, on sera là pour t'attendre.
enfin on devrait.
théoriquement.
si tout va bien.
hahem.