dimanche 8 mars 2009

La joie d'être reconnue dans son métier...ou pas

Vous devez connaître ça, vous autres, le mec chiant qui vous prend à partie pendant une soirée où vous essayez de vous détendre et de vous masser le caractère :
"AAAAhh! mais toi qui est avocat/médecin/comptable/... tu pourrais me dire pourquoi/comment/si/... ????", avec des $$$ dans les yeux.


Ben moi qui travaille dans le déchet, ne pensez pas que c'est bien différent...et peut-être même pire dans la mesure où il se trouve des gens qui semblent vous reprocher le monde dans lequel ils vivent, et d'autres qui attendent que tombe de votre bouche LA vérité, CELLE qui fera taire tous leurs questionnements existentialistes, y compris le questionnement ayant rapport avec le regard que leur a jeté un pigeon ce matin.




Mais pourquoi vous parlé-je de ça, public ?
Parce qu'hier j'ai reçu une lettre.


...

Oui, une lettre.

...


C'est-à-dire un courrier par la poste.


Vous vous souvenez ? Le truc qui apparait de moins en moins souvent dans les espèces de boîtes à côté des escaliers, et que quand vous les ouvrez y a toujours des factures dedans ou vos clés qui tombent par terre.



Donc cette lettre. Pareille à pas mal d'autres que j'ai eu l'honneur de recevoir ces quelques dernières années.

C'est-à-dire qu'elle contient une coupure de journal avec un post-it.

Le journal parle de situations dramatiques générées par des déchets de par le monde.
Le post-it dit que l'envoyeur a lu le journal et que ça l'a fait penser à vous et que du coup il envoie.

...


L'envoyeur, qui est généralement votre grand-mère, est cette fois un oncle au second degré qui n'est ni de votre nationalité, ni de celle de votre grand-mère, que vous avez vu en tout et pour tout 10 fois dans votre vie, la dernière datant de il y a ... disons...5 ans.




Et je vous jure, au nom de tous les médecins/avocats/comptables/juristes/consultants en déchets, que ce genre de lettre qui arrive un vendredi soir après une semaine de fou ...comment dire


...



c'est comme quand la petite ligne verte sur l'écran reste plate.

5 commentaires:

Dodinette a dit…

oui mais au moins, tu es spécialiste de quelque chose... :P

ahh, les coupures de journal mit post-it. je les avais presque oubliées tiens. ce que c'est aussi, de n'être spécialiste de rien...
^.^

lilousse a dit…

t'en fais pas, moi je reçois des journaux entiers et des programmes de spectacles obsolètes...

surtout maintenant que les lettres postales sont devenues si rares, on aimerait que ce soit quelque chose de vraiment spécial qui arrive !

Anonyme a dit…

:)







Syl

Moukmouk a dit…

Tu peux toujours lui spécifier que la poubelle serait vraiment très heureuse s'il allait se foutre dedans plutôt que de trainer sur la place publique.

Anonyme a dit…

Heureusement que tu ne travailles pas dans le nucléaire Zizulle :o)

Chouette blog - @bientôt sur les pistes