jeudi 6 septembre 2007

101ème message !! by Perséphone

encore un peu quand même, j'ai eu un arrivage frais, ça va faire plaisir à Dodinette



Mais les Bataves ne jugeaient pas la partie perdue...
(B. Bennassar, Histoire du Brésil)


Presque depuis l'adolescence, Gabriel Ardalianovitch avait été tourmenté par le sentiment continuel de sa médiocrité en même temps que par l'envie irrésistible de se convaincre qu'il était un homme supérieur.
(F. Dostoievski, L'Idiot, Quatrième partie)


Telefon, Herr Schmitt
(la langue allemande accessible à tous, leçon 3)


... tel est Job le Moine, qui cède, bien que nonagénaire, aux charmes d'une prostituée alexandrine, l'assassine pour tenter de cacher sa faute, puis se retire au désert pour faire pénitence et y atteint la plus pure sainteté.
(A. Ducellier, Les Byzantins, Histoire et Culture)


« Eh bien, repris-je, les jeunes gens m'ont jusqu'à présent paru être plus intéressés qu'intéressants, plus occupés d'eux que de nous; mais ils sont, à la vérité, très peu dissimulés: ils quittent à l'instant la physionomie qu'ils ont prise pour nous parler, et s'imaginent sans doute que nous ne savons point nous servir de nos yeux. »
(Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées)


Kris and Dano and Morgan were in that early-twenties stage when they just paged their girlfriends to announce when they were dropping by after practice to have sex.
(Tad Williams, The War of the Flowers)


... et j'exerçai ma vengeance sur de pitoyables poulets rampant dans la poussière
(Nath. P, les Mots d'une existence)


Le chi est distordu dans les pièces en L
(Maître Brown, Pratique du Feng-Shui)


Ecoute pour la France, République de bronze, la réponse de la vieille nef glorieuse: « Ici Paris, Honneur et Patrie »
(A. Malraux, discours du 4 septembre 1958)


Poussés par le besoin dans les opulentes plaines lombardes, ils s'y précipitèrent avec un mépris superbe de la mort, hurlant et gesticulant, agitant leurs corps laiteux et leurs fauves chevelures devant les Etrusques épouvantés.
(A. Hus, Les Etrusques)


L'histoire de la culture betteravière sous l'Empire, enfin, est la plus chargée qui soit de mythe et d'exagération.
(L. Bergeron, L'Episode napoléonien I, Aspects intérieurs )


Si vous êtes des poulpes, fallait nous le dire!
(Laura Trêve sic, TF1 Election des Miss France )


A l'occasion d'une étape dans une paillote, le comte ne put se résigner à accepter le repas proposé par son hôte: un demi-singe et un ragoût de fourmis, les nourritures les plus délicates que l'on pût offrir, assurait le bonhomme, et il passa une nuit d'horreur, persécuté par les cafards.
(Récit du périple de dom Pedro de Almeida, comte d'Assumar, in B. Bennassar, Histoire du Brésil)


Prends ton string et casse-toi!!
(Diam's, « Confessions nocturnes »)


Le string est un fantôme civilisationnel.
(Nath P, les Mots d'une existence)


... il fouille une parcelle de gypse, y aperçoit une empreinte et vous crie: voyez! Soudain les marbres s'animalisent, la mort se vivifie, le monde se déroule!
(Balzac, La peau de chagrin )


On dit parfois que la civilisation et la syphilis marchent ensemble: cependant le Brésil s'est syphilisé avant de se civiliser.
(Gilberto Freyre, Maîtres et esclaves )


On pourrait faire de moi le stéréotype de la petite brune cruchasse et plantureuse.
(Nath P, les Mots d'une existence )


Nos fesses, enclume de l'âme, étaient à leur disposition.
(E. Mension-Rigau, L'enfance au château)


Aux yeux de Bettina, même un éternuement pouvait passer pour une déclaration d'amour.
(Milan Kundera, L'Immortalité)


Son corps mince et musclé était bronzé, frôlant la perfection d'une tartine au beurre de cannelle.
(C. von Ziegesar, Gossip Girl, Je veux tout, tout de suite)


Bonne année, bon plancher!
(Cours de rock: Eudes)


En fait, la poterie badarienne, par certaines de ses formes comme par la façon dont sont traitées ses surfaces externes - « ridées » (rippled) ou « peignées » (combed) – se rapproche beaucoup de la céramique de la fin du Néolithique soudanais etdu Groupe-A de Basse-Nubie.
(J. Vercoutter, La Vallée du Nil, vol. 1)


On note parfois dans les tombes la présence inexpliquée de corps sans tête, et de têtes plus nombreuses que les corps.
(id.)


Il faut le dire: on ne peut pas soigner toutes les prostates.
(A. Resnais, Coeurs)


La vie, c'est nul et après on meurt. C'est peut-être ce que Sartre avait voulu dire, en fait, dans Huis clos.
(C. von Ziegesar, Gossip Girl, Vous m'adorez, ne dites pas le contraire)


Je m'appelle Sousckil, c'est mon totem scout. En fait [ton didactique] c'est un petit écureuil d'Europe de l'Est. [...] J'ai un ami qui s'appelle Mouflon.
(W. P.)


David Lynch est un artiste de l'understatement. Le schéma mental dominant, le contexte psychologique de base sont toujours les mêmes: des situations incongrues, auxquelles les personnages ou modèles qui les vivent réagissent plus incongrûment encore. Un trou dans la tête? J'y mets le doigt. Un poisson mort? J'en explique le mode d'emploi.
(O. Séguret, Libé 3-4 mars 07)


Waw! Tu le savais, toi, que le mec qui a fait le code civil, il était homo?
(A. K., un dimanche matin)


Le paysage est acte de liberté; il est une poésie calligraphiée sur la feuille blanche du climax.
(J-R. Pitte, « GRAVE DANS LA PIERRE »)


Mais si! Jean-Louis Trochu, c'est le mec qui a défriché deux cents hectares de lande à Belle-Île-en-Mer en 1807!...
(A. K., un lundi soir)


J'ai un cours sur la toxicologie des lichens...
(Zizule, inspirée)


Michaux note que le mot « m... » garde une valeur certaine de démoralisation et d'effondrement. (Passages, p.171) [cité par le Gradus]


Le 21 avril 2002, porté au second tour par vos suffrages, je vous avais dit: « N'ayez pas peur, entrez dans l'espérance! »
(J-M Le Pen, prospectus de campagne)


Les chats sont des saloperies inamicales, et peut-être fascistes. Les chiens et les chevaux sont des andouilles: tu ne peux rien en tirer en sculpture. Le seul animal ami de l'homme est l'aigle des Pyrénées.
(Malraux, L'Espoir)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

A.K me semble un personnage d'un intérêt certain. Il me semble que sa base de connaissance constitue ( du moins à ces yeux) la base de toutes bibliothèques.

Moukmouk

lilousse a dit…

ben moi, je pouffe toujours de rire au même endroit en lisant ce post ; et j'aimerais en savoir plus sur la culture betteravière sous napoléon !!