mercredi 5 septembre 2007

citations

oui je sais , c'est lâche

c'est petit

c'est minable

c'est...pfff

m'enfin n'empêche vous êtes bons pour quelques citations sortis de la poche de quelqu'un d'autre :


"Quand j'entend du Wagner j'ai envie d'envahir la Pologne" (de qui c'est ça ? quelqu'un sait ? moi je sais)



"Son corps fin, musclé, bronzé, atteignait presque la perfection d'un tartine au beurre de cannelle."



Un mari demande à sa femme :
"Why did you marry me ? For my beauty ? My name ? My money ?"
"For you sense of humour, dear."



"La psychologie c'est comme la Russie : c'est assez marécageux et souvent envahie par les allemands."



"Le pire n'est jamais sûr, mais on est jamais à l'abri d'un coup de bol."



"Ceux qui partent de zéro et n'arrivent nulle part, ne doivent de remerciements à personne."



"Quand je n'ai pas de rouge, je met du bleu." (Picasso, celle-là)



"Chérie nous avons un problème : tu essayes de plus en plus souvent de me tuer et je me soucie de moins en moins de ton bien-être."
"Que proposes-tu ?"
"Je veux divorcer."



Et enfin quelques perles hypokhâgneuses de Perséphone :


"I just proved…well…the contrary of what i said"


"besonders est un modulateur de mise en relief, ou opérateur de choix paradigmatique"


"you’re a member of the English Church the same way you would be a member of a tennis club"



"S’en prendre au lobby que représentent les élèves des classes préparatoires , ça doit être très excitant pour un ministre."



"Mes collègues et moi-même avons été comparés (et j’en suis flatté) à des commandants de bord ; quand à vous, on vous a traité de…de quoi ?….de ramassis de petits bourgeois…Je dois dire que ça fleure bon le marxisme-leninisme-maoïsme d’il y a un siècle ; ça a un p’tit air de Jurassik Park tout ça ; et le mamouth n’est pas toujours là où l’on croit."



"Euh….ouiiiii……euh…..je crois que …. Ce que dit votre camaradeuh…… ;euh….. ;c’est…euh….. ;c’est profondément vrai"



"Des p’tits nouveaux…enfin qui s’appellent Poincaré quand même hein"



"Aaah, vous savez le catéchisme c'est formidable : qu’est ce que Dieu ? et vous avez un gosse de 12 ans qui vous règle ça en 3 phrases"



"Quand vous cassez le vase MING de vos parents, ça c’est un impact. Avec de fortes chances pour que ce soit irréversible et qu’il ne vous oppose aucune résistance."



"The problem of obesity is…enormous."



"Les animaux sont dans la catégorie des sans opinions."



"N’oubliez pas que ce concours est à votre portée. D’ailleurs la lenteur à laquelle vous entrez en cours une fois la cloche sonnée montre bien que la carrière de fonctionnaire-stagiaire est faite pour vous."



"Vous avez déjà poussé les 44 marches qui vous mènent au lycée, et qui, sans vous assurer d’être pris à l’ENS vous permettent d’avoir les plus beaux mollets de toutes les classes prépa de France et de Navarre."



"Le GREAT ANATOLIAN PROJECT, en turc dans le texte."



"Alors avec le sujet que vous aurez cette année on va essayer d’éviter les jeux de mots vaseux du style « tout baigne » ou « ça coule de source »."



"« Les vers de Barreau valant moins que zéro » où vous pouvez vous rendre compte de le richesse de la rime."



"La découverte du menaçant anantapodoton ou de la souriante tapinose est une joie pour l’exégète."



"Descartes, dans ses Méditations, il s’autohypnose."



"To telescope ideas in one’s head."



"Essayez de nager de vos propres ailes."



"Vous entamez votre seconde année : gardez un pied dans la vie."



"Alors une question pour un lundi matin : …"



"Et donc Sherlock Holmes, grâce à l’indice que sont les cendres de cigarette laissées dans le cendrier parvient rapidement à identifier le tueur : c pourquoi il vaut mieux ne pas fumer."



"La grande championne du XXe siècle : c’est la pomme de terre."



"Je vais m’arracher les cheveux qu’il me reste."



"Machin, vous qui êtes un abîme de sagesse."


"Le soutiendrez-vous jusqu’au bûcher ?"



"Et vous savez d’ailleurs que dans la grande restauration, il y a quelqu’un qui est spécialement préposé au découpage de la volaille ; Heureusement !car c’est ce qui nous permet de comprendre les systèmes de la dialectique descendante."



"Je prends une pomme et je me la mange, voilà un type d’appropriation."



"L’alsace sans cigognes c’est comme un baiser sans moustaches."



"Moi j’veux bien le salaire des pilotes d’air France ; et puis on met le pilotage automatique pour la correction des copies."



"Machin, vous qui êtes un puit de sciences."



"Maître cerveau sur son homme perché (Paul Valéry) considère avec satisfaction les flux d'informations qui circulent à la vitesse de la lumière, les cohortes humaines qui se déplacent à la vitesse du son, et s'extasie sur ces noeuds serrés où, comme sur l'empire de Charles Quint, le soleil ne se couche jamais."














PS : heureusement que j'ai fait géographie : "Bon alors!! qui connait le Y de Grenoble ?"


PPS : je vais essayé de fabriquer une histoire avec ces petites phrases, ça va être rigolo

7 commentaires:

Bea a dit…

Tout ce que je peux dire c'est que la première citation est de Woody Allen. Sinon j'ai pas compris grand chose à tout ça ni au Y de Grenoble, mais j'adooooooooooore!!! J'suis larguée mais je glousse.

Dodinette a dit…

'tain...
je sais pas où tu l'as trouvé, ce cahier, mais en tout cas je SAIS qu'il n'est pas de Perséphone...

règlement de comptes ? lesquels ? ;)

Moukmouk a dit…

D'abord les animaux ont une opinion, il faut juste savoir poser la question dans la bonne langue.( c'est vrai d'ailleurs pour tous les animaux, y compris humains). Et puis les manchots nagent de leurs propres ailes.

et puis dès qu'on a plus de un cheveu on s'arrache toujours les cheveux qu'il nous reste ( au moins en partie)

La logique est bien étonnante ( dit monsieur de La Palisse)...

vg a dit…

je me demande si une poubelle n'est pas passée par là ?

la greluche a dit…

Zizule, désolée de te dire que je voulais me détendre, et là, tu me rappelle le boulot !
(3 ans que je bosse sur le rire et l'humour, j'ai un répertoire de citations de tu m'en diras des nouvelles...!)

Les perles de Perséphone ou d'une autre me rappellent le lycée, une petite madeleine amère (parce qu'ils ont beau être drôles, les profs, ils n'en sont pas moins cyniques. D'ailleurs ça va de pair... surtout dans l'quartier latin ;)

zizule a dit…

bon ben je le ferai plus...

(bizarre : c'était rangé dans mon dossier Perséphone...désolée Dodinnette : toute la gloire te reviens donc)

théo a dit…

+ de 800000 eizemers en France cela fait 800000 raleurs en moins et çà c'est bon pour certains...