jeudi 14 décembre 2006

cuisine et délinquance

vous vous en souvenez,
vous le savez,
tout le monde le sait,
on n'y échappe jamais,
personne

quand on emménage, au début, on se fait des petits plats, on fait la vaisselle, on passe l'aspirateur, on sort les poubelles, on va chercher le pain le matin en se levant, on regarde les dates de péremption, on range les factures, etc...

4 mois ont passés
et hier : je me suis regardée

j'enlève toujours mes chaussures en rentrant (et je les balance contre le mur),
je sors toujours les poubelles (sur le palier, elles attendront bien au frais qu'un ange passe),
je me fait toujours des petits plats (à base d'oignons et de lardons),
je regarde toujours les dates de péremption (avec un mois de retard en ce qui concerne ma crème fraîche épaisse),
je fais toujours la vaisselle (après avoir utilisé 3 fois la même assiette, et dès que le rapport volume/consommation en eau devient interessant),
je mets toujours les nouilles au frigo (avec la passoire)

et puis quelques obligations aussi :

ouvrir la fenêtre dès que je fais bouillir de l'eau (sous peine de faire gondoler le papier peint, mes papiers, et le plaqué du placard à vaisselle astucieusement placé par le propriétaire juste au-dessus des plaques chauffantes)
Or on a beau dire "douceur angevine" , il commence à faire un peu froid dehors ...



Et je ne vous parle même pas de la logistique qu'il a fallu élaborer pour faire la lessive.
Oui, car étant écolo, j'essaye d'y aller mollo sur la flotte. Le problème c'est que je n'ai qu'une baignoire, sans possibilité d'y installer de douche puisque, toujours astucieusement, ce con de proprio n'a carrelé qu'à hauteur de 1mètre, et pas moyen d'installer de rideau. Donc douche : niet.
Alors, dans l'ordre :

boucher la baignoire
penché au-dessus, se laver les cheveux
rentrer dans la baignoire, la tête couverte de mousse
se laver normalement
se rincer en faisant gaffe à pas asperger le mur, étant donné que le pommeau de douche a une nature tendance épileptique
sortir de la baignoire, enfiler le peignoire
penché au-dessus de la baignoire, se rincer les cheveux
rajouter dans la flotte un peu de lessive en poudre
faire la petite lessive, puis la grosse (maman rassure toi : la voisine me prête sa machine pour la très grosse)
rincer dans le lavabo,
essorer,
suspendre à l'ingénieux système fixé précairement au vasisdas (en espérant que ça sèche assez vite pour avoir des petites culottes propres et sèches le lendemain, puisqu'évidemment vous vous y êtes pris trop tard)
avant de vider l'eau, y laver éventuellement la vaisselle bien crade (donc avoir prévu de cuisiner quelque chose qui accroche bien à la poële avant de prendre son bain)
vider l'eau tout en passant l'éponge dans la baignoire
se sécher les cheveux
enfiler son pyjama kangourou
se réfugier dans son lit glacé (ben oui : vous devez ouvrir la fenêtre dès votre sortie de la salle de bain)
pleurer sur la misère du monde
essayer de s'endormir
se relever pour enlever la pile du réveil qui fait TIC TAC TIC TAC
organiser une rencontre douloureuse entre votre orteil et le mobilier
retourner dormir le plus vite possible

2 commentaires:

Dodinette a dit…

j'en pleure de rire.

organiser une rencontre entre doigts de pieds et mobilier urbain. génial.

sans parler du tuyau de douche épileptique.

j'adore. ^_^

lilousse a dit…

oui moi aussi je me reconnais, sauf que ça fait pas 4 mois que je suis installée mais 4 ans... hum
la poubelle a été remplacée par les petits sacs plastiques des courses, comme ça j'en sors un dès que je m'en vais(assez pratique), l'aspirateur a beau me faire les yeux doux je ne le sors qu'en dernier recours, mes plats sont essentiellement des pâtes et de la salade verte, la vaisselle aussi a tendance à s'entasser dans mon lavabo, quant à ma douche (car oui j'en ai une) elle est si petite que le rideau vient se coller à moi lorsque je me lave (horreur absolue), et je dois me voûter pour ne pas envoyer des gerbes d'eau par-dessus lui.
et pour ce qui est de ma lessive... ah non ça va, j'ai une machine moi, hin hin hin. et quand je l'étends pour qu'elle sèche ça sent boooooon dans tout l'appartement, mmmmmmh

ton quotidien est un délice de normalité et tes récits toujours aussi drôles à lire.