mercredi 30 mai 2007

sous l'arc-en-ciel

on file sur le macadam

l'orage nous court après

dans un coin le soleil se couche, avec un dernier clin d'oeil rouge

il pleut sur la vitre arrière

au-dessus de nos têtes une pagaille de couleurs

les nuages ne sont pas blancs

ils sont bleus, roses, mousseux, lourds, onctueux

l'orage rabat vers nous un arc-en-ciel noyé de brume

on file, on se faufile

et

on passe dessous, sous l'arc-en-ciel

5 commentaires:

vg a dit…

wouaaou - ça ne m'est encore jamais arrivée ! j'en ai vu des doubles, mais toujours au loin.
à quand et à qui de passer sous un double ?

Dodinette a dit…

très joli texte :)
j'aime beaucoup le clin d'oeil rouge du soleil...

lilousse a dit…

moi aussi je l'ai vu le même arc en ciel, et je suis passée tout près aussi ! on était en bus et on est tous resté émerveillés comme des gamins la bouche grande ouverte à admirer la beauté de ces couleurs.

joli texte ma zizule, merci !

Bea a dit…

Ah bon?? On peut passer en dessous d'un arc en ciel? Je pensais que c'était impossible. Je me souviens en Irlande, nous étions tous encore petits et mignons (ou plutôt presque grand et plus tellement mignon), du jardin de la maison nous apperçûmes au loin un arc en ciel. Et je ne sais qui eu la merveilleue idée d'essayer de l'atteindre, et vous voilà tous courant à toutes blindes tentant de l'atteindre. Mais ça n'est jamais arrivé.
Je pensais que l'arc en ciel était une histoire de lumière donc impalpable.
Quelqu'un peut m'expliquer svp?

zizule a dit…

'me souviens pas de c't'épisode là...