jeudi 3 mai 2007

Spiderman

comme le titre on ne peut plus laconique de ce post l'augure, je m'en va vous talker du dernier film de la trilogie de Spiderman, en ce moment dans les bacs


on savait déjà que cette oeuvre était un pur produit du monde états-unocentré, mais là faut dire que ça dépasse tout ce que je crois avoir vu jusqu'ici

ABSOLUMENT TOUT Y PASSE !!

chacuns des clichés que vous avez pu répertorier durant vos longues existences, et ben y se sont dit : "tiens, pour être bien sûr qu'y z'ont pas oublié leurs classiques on va tout leur rebalancer !!"


Bon

L'histoire :

Spiderman est heureux : au top de sa forme, NYC l'adule, l'idolâtre, le déifie (surtout à la fin du film), et en plus il a une super nana derrière l'oreille.

Manque de pot : la nana, elle, n'est pas heureuse, et demande 4 ou 5 fois à l'araignée de sa vie "de comprendre ce que je ressens!!"

En attendant que ça pète entre eux,une météorite en profite pour s'écraser dans central park, juste à côté du couple énamouré qui n'entend rien.

Un machin noir plastifié à tentacules rampant en sort et s'accroche à la mobylette de spiderman. Celui-ci, vitevite, envoie le tout à son prof de physique, qui va lui dire en 5 minutes que ce truc cherche un symbi-hôte, et qu'il faut faire attention parce que ça peut finir mal.

Effectivement, Tobèïmacguaïre va se retrouver transformer par ce truc : genre drag queen surexcité danseur de tango.
Au bout d'un moment il se rend compte qu'il fait des bêtises, se débarasse du truc plastifiant, qui retombe COMME PAR HASARD sur la gueule de son concurrent au boulot, et qui lui, va devenir un vrai méchant avec une sale gueule.

Parallèlement, l'ex-meilleur ami de Spiderman qui lui en veut à mort pour avoir tué son papa perd la mémoire après une rixe un peu violente, se reprend d'amitié pour son copain tobymakguaïyre ainsi que, et surtout, sa copine qui est aussi son ex.

Celle-ci, malheureuse dans une mauvais passe, se sent n'abandonnée et va vitevite embrasser son ex, qui est aussi l'ex-nouveau meilleur ami de spiderman. 2 secondes après elle lui dit que "ah ben non finalement" et donc ben le jeune homme, suite au choc émotionnel vous comprenez, retrouve la mémoire et veut de nouveau tuer son ex-meilleur ennemi.
Donc acte.
Mais il s'en reprend une sévère dans la tronche.


Parallèlement, y a un mec, un fugitif, qui accidentellement se trouve tranformé en Homme-sable et qui veut tout dégommer. Il va s'allier avec l'autre méchant, prendre toujours la même nana en otage (elle s'en prend plein la gueule celle-là depuis 3 films), et essayer de dégommer spiderman, qui, pour l'occasion, se réconcilie avec son ex-meilleur ami/ennemi défiguré pour aller sauver l'ex des deux.


Grosse baston, furtive pose devant le drapeau USA idéalement dimensionné pour remplir l'écran, alliance fraternelle, "attrape vieux, attention derrière toi, ça va vieux frère ? coucou le bac à sable m'attend!!", mort du meilleur ami dans les bras de la nana, sur fond de soleil couchant, pardon de spiderman pour le méchant homme-sable qui est en fait un gentil romantique.

Réconciliation des deux protagonistes qu'i reste sur fond de "I'm through with love", histoire que tut le monde anglo-saxon arrive à saisir que c'est finit entre eux.


et on sort de la salle en gloussant.

5 commentaires:

*Neo a dit…

+1

vg a dit…

je n'ai RIEN compris à tous ces ex, ni au +1 de neo, ni à l'idée d'aller voir un spider-film, en es-tu au moins sortie guérie ?

Dodinette a dit…

pas mal, pas mal...

encore un peu de travail et tu atteindras le niveau des critiques de film de www.bonpourtonpoil.ch... ;)

diplodocus continental a dit…

Alors ,comme çà ! On dénonce les clichés !Et ceux qui en ont plein la tete qu'est-ce qu'ils vont dire?Y-a du boulot! Courage!

lilousse a dit…

ben moi en fait ça me donne plutôt envie d'aller le voir du coup, ce film... pour glousser tout du long et voir si j'ai bien suivi ton résumé, héhééé