dimanche 25 février 2007

et bien lisez maintenant

Si vous avez aimé ça

et bien je vous enjoins à vous plonger dans "Le théorème de Travolta", par Olivier Courcelle

même mon cher frère, bénit soit-il, à gloussé tel une dinde face au gibet

car je vous le dit : voici un matheus qui parle de son propre monde avec un lyrisme qui friserai le roi Lion

C'est l'histoire de trois ratés, deux matheus et un pigiste, qui s'en vont à la Conférence internationale des maths à Genève, où il leur arrivera tout ce qui peut arriver à tout bon matheus digne de son nom.

Morceaux choisis :

"Le vide. (...) Une fois dans sa vie, un homme devrait se laisser envahir par le brouhaha de la foule des mathématiciens solitaires qui surent, par la seule force de leur pensée, inventer le vide et le placer au bon endroit : à l'origine de la création du monde.
Aux environs de l'origine de la création du monde de Jean-Jacques, il y avait ses parents."


"Au commencement était le vide, ensuite venait la cafète.(...)
Pour qui sait la voir, la cafète est la plus grande invention depuis celle du zéro.
Le nombre de théorèmes qui puisent leurs racines dans son marais fécond est si grand que personne n'osa jamais le calculer."


"J'y comprends que dalle."


"Je vais te présenter machin, il est en phase 4 aggravée, tu jugeras par toi-même.(...)
Terrible la phase 4.
La phase 4 c'est quand on perd la foi, qu'on n'y croit plus. C'est quand on sait à quel point la science bâtit des civilisations autour du néant. C'est quand une chose est aussi vraie que son contraire. La phase 4 c'est quand tout se vaut et plus rien n'a d'importance.
Terrible la phase 4
_Et la phase 5 c'est quoi ?
A l'air qui se fit plus rare, à l'ambiance qui s'était insensiblement modifiée, au silence qui se fit pesant, à 1000 autres détails imperceptibles qui en eux-mêmes ne signifiaient rien mais qui, mis bout à bout, dévoilaient une sinistre réalité, JJ réalisa qu'il avait dit une monumentale connerie.
_La phase 5 c'est quand on perd son humour."


"Faroud avait besoin de solitude pour se préparer psychologiquement à la redoutable épreuve du poster. Il est vrai qu'à H-3 il était temps de songer à trouver des punaises."


"Pour un mathématicien, les vers :
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement
Et les mots pour le dire arrivent aisément

...sont une pure rigolade."


"Quand JJ fut face à la pineupe qui gardait l'entrée, il utilisa ses capacités cérébrales hors du commun pour élaborer en un clin d'oeil une stratégie de drague impitoyable :
_C'est moi que tu cherches ?
_Tu n'es pas assez mûr à mon goût.
Râteau."


"Dans l'univers des maudits il y a les maudits de première classe, les maudits de deuxième ordre, les maudits de troisième zone, les maudits de série Z, et il y avait Faroud."


"Qu'est-ce que c'est que cette conjoncture de merde ?"


"Des mathématiciens convergeaint en masse vers la cafétéria, tentant de trouver une chaise et priant pour que le principe de Dirichler soit un peu faux.
_Le principe de Dirichler ?
_Quand tu mets 10 chemises dans 9 tiroirs, un tiroir contient au moins 2 chemises. Tu ne saurais pas où il y a une chaise par hasard ?"


"La formule de Krijinsky-Stevenson mesure le coefficient de torsion d'un produit bipolaire de faisceaux de jets quand on fait faire un demi-tour au corps stigmatique qui le soutient, pas vrai ?
_C'est ça.
_Quand je fais faire un tour complet au corps stigmatiste, j'obtiens un coefficient de torsion nul, modulo l'algèbre des noyaux de Wronberg, pas vrai ?
_Oui.
_Maintenant je fais faire un demi-tour ici, je passe en dual, un demi-tour là-bas, et j'exprime la torsion sur le dual. Je trouve un coefficient de torsion nul modulo Wronberg, pas vrai ?
_...Quelle drôle d'idée."


"En maths, une table de billard n'a pas de trous, ne produit pas de frottements, n'a qu'une boule, est ronde, ovale, en forme de haricot rouge ou de n'importe quoi. C'est de la triche."


"Quand D. parle, tout le monde se tait : il y a un théorème qui dit ça."

3 commentaires:

Dodinette a dit…

la cafète, c'est l'origine du monde.

je pense même qu'elle exsite AVANT le vide. (faut bien qu'il sorte de quelque part, celui-là.)

Dodinette a dit…

au commencement était la gerbe.

(merci dodinou.)

lilousse a dit…

quel style... ça frise ton génie du compte-rendu de soutenance de thèse de maths. mais c'est toi que je préfère.

et pour ce qui est de la cafet, c'est la raison même d'être du monde. moi je dis : si c'est là-bas qu'on le refait entre potes, c'est que c'est l'endroit où il a été créé.